Tester Le Chardenoux de Cyril Lignac et…

le-chardenoux-cyril-lignac

Il y a un an tout juste, j’ai voulu emmener Mister P. au restaurant Le Chardenoux de Cyril Lignac pour son anniversaire. Pas de chance à l’époque, la brasserie venait tout juste de fermer ses portes pour une rénovation complète de 9 mois. N’en démordant pas et en dépit de quelques critiques peu affables lues sur le web, j’ai réservé une table. Vous voulez mon retour d’expérience ? Allez c’est parti, je vous dis ce que j’ai pensé du restaurant :

Le Chardenoux de Cyril Lignac

Le style

Niveau déco, on est bien dans l’esprit brasserie avec une déco au plafond de toute beauté. Pour ce qui est de l’assise, le confort est sommaire mais on s’en accommode. Rappelons qu’il s’agit d’une brasserie donc ça va plutôt bien. Et même qu’on trouve assez sympa d’apercevoir à travers les fenêtres, d’un côté la pâtisserie de Cyril Lignac et de l’autre, sa chocolaterie. Avec trois enseignes du chef dans un périmètre de 50m2, il ne manque plus que les caméras.

le-chardenoux-cyril-lignac

 

La mise en bouche (ou pas)

Allez trêve de digression et entrons dans le vif du sujet. On débute avec deux coupes de champagne (rituel immuable quand on se fait de beaux restos). 16€ la coupette, clairement c’est cher mais c’est du déjà vu. Ce que je ne connaissais pas en revanche, c’est l’absence d’amuse-bouche… Rien, que dalle. Je sollicite donc la serveuse qui me répond d’air navré : “Désolée, on ne sert rien”. Devant ma mine incrédule, elle ajoute : “Je peux vous proposer du pain avec du beurre”. Ah bah oui tiens, bonne idée, d’autant que je saisis bien le concept. C’est toujours ce que je propose à ma fille pour la faire patienter avant le dîner. Sauf que moi, j’ai pas 3 ans et accessoirement, c’est pas des coquillettes que je suis venue manger. CQFD. Bref, j’ai décliné le pain-beurre.

Je n’ai pas fini ma coupe de champagne qu’arrive déjà l’entrée, le truc que je n’apprécie guère. A ce moment là, je me dis qu’on sera sur le trottoir dans moins d’une heure à cette cadence. Hey les gars, j’ai pas opté pour le menu Big Mac avec boisson et frites, donc on me laisse savourer MES bulles à MON rythme. Je rappelle : 16 balles la coupette, 16 balles.

Le repas

On enchaîne donc avec l’entrée. Mister P. et moi avons tous deux choisi la Burrata di Buffala sur aubergine. Pas de déception, bien au contraire. La vraie Burrata est un régal culinaire qui n’a absolument rien à voir avec cette infâme mozzarella sous vide au goût inexistant et à la texture caoutchouteuse. Voilà, c’était ma critique industrielle du jour.

le-chardenoux-cyril-lignac
Burrata di Buffala / Aubergine – Huile de basilic

 

On poursuit avec le cabillaud confit accompagné de petits pois et chorizo. Encore une fois, on n’a pas fait dans l’originalité en choisissant le même plat. Cependant, Mister P. et moi l’avons trouvé très bon. Les saveurs se mariaient parfaitement et la purée pour laquelle j’ai opté était comme j’aime : beurrée à souhait.

le-chardenoux-cyril-lignac
Cabillaud confit / Petits pois à la Française / Chorizo

 

Vient le dessert. Mille-feuilles pour Mister P. et coulant au chocolat pour moi. Si le premier dessert a été apprécié, pour ma part, j’ai été surprise par la banalité du mien. Franchement, rien d’exceptionnel. Cela ne vaut absolument pas 12€.

Mille-feuilles / Vanille / Praliné noix de pécan

 

le-chardenoux-cyril-lignac
Coulant au chocolat grand cru / Passion

 

L’addition s’il-vous plaît

Maintenant on va parler chiffres. La note s’élève à 172,50€. Oui vous avez bien lu. Et je rappelle : pas d’amuse-bouche, pas de mise en bouche, pas de pré-dessert, pas de mignardises ni de chocolats pour accompagner le café. Rien. Mais de qui se moque-t-on ? L’ensemble valait 120 euros, 130 grand max. Et si je me permets d’affirmer de tels prix, c’est que je commence à m’y connaître en la matière. A deux, on prend toujours  deux coupes de champagne, deux verres de vin, deux entrées, deux plats, deux desserts, un café, un thé et une bouteille d’eau. Toujours. Et bien entendu, on nous sert toujours les petits plus. J’ai été estomaquée par le prix au regard de la prestation, du cadre et des quantités. Vous voulez découvrir la carte ? Allez, c’est cadeau.

 

 

Mais ce qui m’interpelle le plus, ce n’est pas ça. Je ne comprends pas qu’un restaurant d’une telle notoriété fasse fi des commentaires négatifs sur TripAdvisor. Tout le monde peut se tromper, a fortiori, lorsqu’on revoit sa carte après neuf mois de fermeture mais la moindre des choses, c’est de tenir compte des remarques et de rectifier le tir. Je comprends qu’il faille amortir les coûts de rénovation mais ce ne sont pas deux amuse-bouches et trois chocolats qui vont alourdir la peine.

Le passage à la caisse

172.50 € à deux je l’ai dit, c’est cher, très cher. On règle la chaleureuse addition au comptoir, ce qui n’incite pas à laisser un pourboire. Bilan de l’affaire : rien pour le client, mais rien pour le serveur non plus. Y retournerai-je ? Non. Le conseillerai-je ? Non plus. En revanche, je me souviendrai longtemps de notre passage au Chardenoux de Cyril Lignac. Et aussi qu’on n’a pas été très bons Mister P. et moi dans le choix de nos derniers restaurants. Pour d’autres raisons, celui de Norbert Tarayre n’avais pas été une réussite non plus. Allez, on fera mieux la prochaine fois !

 

 

20 Replies to “Tester Le Chardenoux de Cyril Lignac et…”

  1. Et bien dis donc ! J’ai jamais vu ça dans un resto d’un tel “standing” qu’il n’y ai pas de mignardises ou de pré-dessert :O C’est juste indécent vu le prix proposé !
    Je t’en conseillerai bien mais ils sont dans le sud.. Si tu passes vers chez moi un de ces 4 je te donnerai de très bons restos où tu seras certaine de ne pas te tromper !

    1. Je t’avoue que je m’en remets tout juste…. Cela ne m’était encore jamais arrivé !
      PS : Je penserai à toi si je passe dans le Sud (je suis toujours preneuse de bonnes adresses culinaires^^)

  2. Au début je me disais “tiens un nouveau resto à tester”! Et puis en fait non, absolument pas, le prix est dément pour la pauvre qualité de l’offre. Le client n’est pas roi chez Cyril Lignac, même si quelques plats font très envie.
    Pour l’EVJF d’une amie nous sommes allés dans un restaurant gastronomique en Province – nous n’allons pas comparer les prix, mais il y avait des amuses-bouches avant l’entrée et après le désert, plus des chocolats et des pâtes de fruit avec le café. Proposer du pain avec du beurre, ça fait limite cantine, non! C’est se moquer du monde!
    Après il faut tester pour se faire une idée – je comprends que ça te reste en travers de la gorge!
    Bises Cécilia.

    1. Mais oui Marie, les amuse-bouches, les mises en bouche, les pré-desserts et les petits chocolats sont devenus des incontournables dans les bons restaurants !
      Comme tu dis, ça sert d’expérience et si ça peut éviter à d’autres pareilles déceptions…
      Des bises Marie !

  3. Je suis choquée du prix par rapport à ce qui a été servi…
    Ce n’est vraiment pas ce que je rechercherais dans de tels lieux… Soit tu es brasserie et tu adaptes tes prix… Soit tu es “gastro” et tu adaptes le service…
    Bref, j’éviterai, merci 😉

    1. Tu as parfaitement résumé le problème 🙂

  4. franchement le prix est ouf au regard de ce qui est servi c’est assez dingue :s

    1. Tout à fait. Comme je dis, ça ne valait pas plus de 120-130€.

  5. Est-ce que tu te rends compte que pour le même prix, tu aurais pu aller 4 ou 5 fois chez Buffalo Grill ?! 😉

    1. Ahahah vu sous cet angle, ça pourrait presque m’intéresser lol

  6. Je te conseille Mariette dans le 7ème je crois, vers École Militaire. Délicieux, fin, service adorable, toute petite salle. C’est un excellent souvenir !

    1. Je note l’adresse, merci beaucoup 😉

  7. je comprends ta déception, c’est cher pour ce que c’est

    1. On est bien d’accord 🙁

  8. Pour le prix, c’est un sacré flop ! Trop cher à mon goût, mais article très intéressant ! 🙂 Merci

    1. Merci pour ton commentaire 😊

  9. La douloureuse mérite bien son nom…

  10. Oh la déception ! C’est dommage, c’est horriblement cher !
    J’espère que ton prochain restaurant sera top ! Bon weekend 🙂

    1. Je pense que je vais miser sur des valeurs plus sûres 😉

Laisser un commentaire