Reprendre enfin le chemin de la crêperie !

creperie-avec-un-enfant

Ça y est, nous avons enfin repris le chemin de la crêperie en famille ! La vache, je n'y croyais plus. Enfin si mais je n'imaginais pas voir le bout du tunnel si vite. Cela m'a presque donné envie de danser sur la table en chantant l'hymne de la coupe du monde 98 ! La lalalala lalalalalala lalalala...

Des mois que nous étions frustrés, Papounet et moi, de ne plus aller à la crêperie avec Louloutte. Des mois à se ronger le frein et à se demander QUAND nous allions enfin reprendre nos petites habitudes. Certes occasionnelles mais des habitudes quand même. Parce que s'il en est une que nous affectionnons l'un et l'autre, c'est de déjeuner dans notre crêperie préférée à 10 min à pied de chez nous. Pas tous les WE mais au minimum une fois par mois.

Pourquoi avions-nous cessé d'aller à la crêperie ?

Depuis que Louloutte a commencé à marcher, elle ne voyait plus l'intérêt de rester sagement assise dans une chaise haute ou dans sa poussette (malgré la présence de jouets et de livres). Non, ce qu'elle voulait, c'était découvrir les lieux, les gens, les odeurs, les bruits. Pas nous regarder nous sustenter après qu'elle ait mangé. La notion de "sans intérêt" se manifestait par des tentatives d'évasion de sa chaise, des cris, des plaintes et des pleurs. Bref, un vrai bonheur pour nous qui étions censés passer un bon moment à la crêperie... Evidemment, j'aurais pu coller ma fille devant une tablette avec Tchoupi histoire d'être peinarde mais ce n'est pas ma conception du dessin animé. Je ne suis pas contre mais seulement à certains moments de la journée et pas longtemps. Chez nous, c'est uniquement pendant les biberons du matin et du soir que Tchoupi fait son apparition à la télé.

Pour en revenir au sujet, las de manger à coups de lance-pierre tout en gérant une petite fille proche de l'hystérie, nous avons abdiqué et nous sommes résignés. Plus de crêperie en famille jusqu'à nouvel ordre. Stop. Nada.

Et puis...

Et puis, Papounet m'a proposé récemment que l'on retente l'expérience. J'ai commencé par déglutir aux souvenirs des dernières fois (pas rassurée la meuf) puis j'ai accepté lorsqu'on a décidé que Louloutte mangerait comme nous. Notez que j'avais quand même prévu petit plat et compote en back-up au cas où tout ne se passerait pas comme prévu.

Je regrette de ne pas avoir immortalisé l'instant où j'ai annoncé à ma fille que nous allions manger des crêpes. Bah ouais, la gourmande qu'elle est connaît bien ce mot puisque je lui fais régulièrement des pancakes. Vous auriez vu son sourire et son enthousiasme ! Elle n'a jamais été aussi rapide à enfiler chaussures et manteau (coucou Buzz l'éclair)...

◊ Notre déjeuner ◊

A notre arrivée, la chaise haute nous attendait. Allez à table ! On enfile le bavoir, on passe commande, on joue les commères en regardant partout et les galettes arrivent. Tada ! Bon, je vais pas vous mentir. Lorsque ma fille a compris qu'elle n'avait pas une galette pour elle toute seule, elle a clairement fait la tronche. Mais on est d'accord, on commande pas une galette entière pour une petite de deux ans qui n'en mangera qu'un tiers, hein ? Ce fut donc le partage entre la galette de Papounet et la mienne. Un croisement entre la galette "toulousaine" et la "jambon-fromage-fondue de poireaux".

crêperie

Et bien, elle s'est régalée ma Louloutte. Elle a pas tiqué sur la fondue de poireaux un peu trop poivrée à mon goût. Elle s'est délectée de tout ce qu'il y avait dans son assiette tandis que Papounet et moi mangions sans nous presser. Enfin je dis ça mais on a quand même passé du temps à lui couper ses petits morceaux de galettes. Et puis, elle en voulait toujours plus ! "Encore, encore" disait-elle en nous tendant son assiette.

crêperie

Voici l'une de mes crêpes préférées, la "pommes cuites et caramel au beurre salé". Je fonds... mais pas Louloutte. Elle lui a préféré la crêpe "banane-chocolat maison" de Papounet. Tant mieux, cela m'en faisait plus pour moi hihihi !

crêperie

Mon bilan

Si la définition du mot "bonheur" n'existait pas déjà, je l'aurais appelée "sortie à la crêperie en famille". Waouh, qu'est-ce que c'était chouette de passer un aussi bon moment à la fois dans un lieu que l'on aime beaucoup ET avec Louloutte ! Et cette perspective de pouvoir réitérer de nouveau l'expérience, quelle réjouissance. Ce fut aussi l'occasion de prendre pleinement conscience que notre fille grandit. C'est comprendre que certaines sorties seront de nouveau réalisables. C'est également entrevoir de nouvelles activités à faire en famille. Bref, c'est se réjouir d'un sentiment de liberté retrouvée.

Tiens, ça mérite bien d'être fêté au cidre. Tavernier, remplissez-moi cette bolée !

crêperie

reprendre-enfin-chemin-crêperie

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

22 Replies to “Reprendre enfin le chemin de la crêperie !”

  1. Même expérience et mêmes impressions il y a moins d’un mois. Et mêmes galères auparavant ! Je ne crie pas victoire mais je te rejoins : qu’est ce que c’est agréable ?

    1. C’est la délivrance hein 😉

  2. Effectivement, il y a un âge où nous avions abandonné les sorties au restaurant, puis ils grandissent et les corvées redeviennent des plaisirs ! Profitez bien

    Virginie

    1. Et c’est quand même un sacré soulagement 🙂

  3. C’est pour ces raisons que je ne veux plus aller au resto avec les 3 enfants. À chaque fois, on se dit, c’est bon ils ont grandi… mais ce doit être l’effet de nombre, ils s’entrainent dans les mouvements et du coup on ne profite pas car on est trop dans le contrôle… ! Mais cool si vous pouvez retourner manger des crêpes, c’est tellement bon ! 🙂

    1. Avec 3 enfants et maintenant 4, je comprends que ces sorties soient difficiles à gérer et désagréables au final car comme tu dis, tu es non stop dans le contrôle. C’est intenable. Ceci dit, avec le temps, les choses vont forcément s’améliorer 🙂

  4. mes enfants ont 4 ans mais on du mal à rester assis pour un repas. Meme à la maison, ils font le tour de la table, ils vont faire pipi…. un calvaire pour eux de rester sur leur chaise

    1. J’imagine bien la scène… Allez courage, ça passera 😉

  5. Nous on reprendra les restaus plus tard lol

    1. Parfois, c’est préférable d’attendre un peu 😉

  6. Tu m’as donné faim 😀 ! Ici non plus on ne va pas souvent au resto pour les même raisons que tu as évoqué, on attend un peu bien que choupette mange pareil que nous, elle ne peut pas tenir trop longtemps assise dans une chaise haute, elle a vite la bougeotte !

    1. C’est vrai que le temps parait long pour les petits lorsqu’ils sont à table…

  7. Ne mets pas en route un 2e bébé sous peine de recommencer à zéro 😉
    Ce n’est pas sympa de nous faire saliver devant tes photos…
    Bonne journée

    1. Mes photos t’ont donc ouvert l’appétit. Génial ! 😉

  8. J’avais eu une mauvaise expérience également au restaurant avec mon fils qui ne voulait pas manger, ne voulait pas tenir en place, sauf que ne marchant pas je ne vais pas le laisser ramper sous toutes les tables 😀
    Je suis contente de voir que vous avez pu passer un bon moment en famille, elles devaient être bonnes ces crêpes.
    Bisous

    1. J’ai aussi rencontré ce problème avant que Louloutte ne marche. En fait, les difficultés ont réellement commencé lorsqu’elle a commencé à se déplacer à quatre pattes. Forcément, elle avait envie d’explorer la crêperie autrement que par le regard 😉
      Et je confirme, les crêpes étaient délicieuses (comme d’habitude) 🙂

  9. On s’en que vous avez passé un délicieux moment en famille (c’est le cas de le dire^^). Contente que ça lui ait plu en tous les cas 😉

    1. Je te confirme, c’était très agréable et surtout quel soulagement ! Je te jure, on n’y croyait plus 😉

  10. Et bien vous avez passé un bon moment en famille, c’est super! :). Je suis heureuse pour toi que vous puissiez profiter ensemble à l’extérieur.. Gros bisous :*

    1. Oui c’était vraiment top de reprendre cette habitude que l’on affectionne tant 🙂
      Bises

  11. C’est chouette que ta fille aime les crêpes. Je les adore aussi, mais je n’en ai pas encore fait goûter à ma petite princesse. C’est prévu pour ce week-end. J’espère qu’elle les aimera comme sa maman. 🙂
    A+

    1. Il n’y a pas de raison qu’elle n’aime pas 😉

Laisser un commentaire