Mon portrait chinois en 20 questions

mon-portrait-chinois-en-20-questions

Toujours en quête d’inspiration, j’ai eu envie de m’amuser un peu en me prêtant à un célébrissime jeu, j’ai nommé le portrait chinois. C’est un moyen sympa je trouve pour découvrir la personnalité de quelqu’un sous format boule à facettes. Allez c’est parti pour le portrait chinois d’une parisienne, née ligérienne et portant un prénom italien. Tout un programme^.

 

Mon portrait chinois en 20 questions

 

– Si j’étais une couleur, je serais le rouge pour son dynamisme.

– Si j’étais un livre, je serais “L’espoir une terre lointaine” de Colleen Mc Cullough (auteure des oiseaux se cachent pour mourir) ; un roman historique qui retrace la formation de l’Australie à travers un héros, Richard Morgan.

– Si j’étais une fleur, je serais une pivoine car c’est ma fleur préférée. Je la trouve si belle à l’état de bouton.

– Si j’étais un objet, je serais un billet d’avion pour aller à la rencontre du monde.

– Si j’étais une innovation, je serais le réfrigérateur. C’est mon estomac qui parle^_^

– Si j’étais un plat cuisiné, je serais le gratin dauphinois. Toute vantardise gardée, c’est une recette que je réussis plutôt bien. Si vous la voulez, elle est ici.

– Si j’étais une pâtisserie, je serais la tarte au citron pour son peps.

– Si j’étais une planète, je serais la Terre tout simplement. N’est pas Thomas Pesquet qui veut.

– Si j’étais un moment de la journée, je serais le matin. C’est là où je me sens le plus en forme, j’ai tendance à décliner à mesure que la journée passe.

– Si j’étais un art, je serais la musique ou le chant. Je crois sincèrement qu’une estimation du nombre d’heures d’écoute de musique avoisinerait le million.

– Si j’étais un vêtement, je serais un jeans. Mon incontournable, mon basique fétiche, celui dont j’use les fonds été comme hiver et dont je ne me lasse jamais.

– Si j’étais un alcool, je serais le champagne. Cela peut sembler un peu snob mais puisque je bois peu, autant que ce soit du bon.

– Si j’étais une qualité, je serais la convivialité car j’ai le contact facile.

– Si j’étais un fait historique, je serais la chute du mur de Berlin : le premier grand événement mondial que j’ai vécu et dont je me souviens des images à la télé. Et même si je ne saisissais pas tout des conséquences, je sentais son importance capitale dans l’histoire du monde.

– Si j’étais un mot, je serais Liberté au nom de tous ceux qui en sont privés.

– Si j’étais un chiffre, je serais le 7. Je raffole des chiffres impairs et je pense que ma date de naissance qui en contient sept sur huit (17/12/1979) n’y est pas étrangère…

– Si j’étais une pièce de la maison, je serais le salon et plus précisément le canapé d’angle dans lequel j’aime tant me lover une tasse de thé à la main.

– Si j’étais une saison, je serais le printemps pour sa luminosité, ses jours qui s’allongent et sa promesse des vacances à venir.

– Si j’étais un métier, je serais enquêteur. Là c’est ma passion pour les romans policiers qui ressort (et peut-être aussi mon côté fouine^).

– Si j’étais un légume : joker, j’aime pas les légumes. Il m’arrive d’en manger mais c’est davantage pour la bonne conscience que par réel intérêt gustatif.

 

J’espère que ce portrait chinois vous aura permis d’en découvrir un peu plus sur moi. A sa relecture, je me rends compte qu’il est assez orienté “bouffe”. Inutile de préciser que je suis une incorrigible gourmande et que manger est un art auquel je ne me soustrais jamais (sauf pour les légumes^).

Et vous, si vous deviez vous résumer en 3 adjectifs (pas facile !), quels seraient-ils ?

 

mon-portrait-chinois-en-vingt-questions

 

 

6 Replies to “Mon portrait chinois en 20 questions”

  1. Très sympa ton portrait en effet!
    La bouffe c’est la vie donc ça ne me choque pas du tout Cécilia…
    Je te rejoins pour le matin, d’ailleurs j’aimerai que les journées commencent beaucoup plus tôt!
    Oh la la 3 adjectifs:
    Optimiste, Résiliente, Passionnée

    Belle fin de journée à toi! Grosses bises

    1. Ce sont de beaux adjectifs je trouve et nécessaire quand on évolue sur des chemins plus ou moins escarpés !
      Plein de bises à toi Marie.

  2. Ahaha, je te reconnais bien dans ce portrait, simple et épicurienne! Il faudrait que je me penche sur quelque chose de semblable: là, comme ça, à froid, je suis incapable de te donner 3 adjectifs me décrivant!

    1. C’est un exercice difficile en effet. Te concernant et si je puis me permettre, je dirais : brillante, émotive et gourmande. Qu’en penses-tu ? 😉

  3. Super cet exercice (je pense que je vais me laisser tenter moi aussi).
    Et pour les 3 adjectifs, alors : gourmande, passionnée, exigeante (voilà ce qui me vient en tête là comme ça).
    PS : J’ai maintenant une envie de gratin dauphinois à combler !

    1. Nous avons toujours cette fameuse gourmandise en commun !!

Laisser un commentaire