Maigrir en étant maman, est-ce possible ?

maigrir-en-etant-maman

Tadam, me revoici avec un problème de taille, enfin surtout de poids. Je n'ai rien d'un cas désespéré et pourtant, j'aimerais, autant que faire se peut, retrouver ma silhouette d’antan. Mais ce n'est pas si simple que ça et c'est une ancienne teneuse en titre d'un petit 36, bouffeuse de gâteaux et bonbons qui vous parle. Vous pouvez reposer les tomates dans leur cagette car ce temps là est ré-vo-lu. Oui Madame, Monsieur, à chaque âge ses problèmes et ses lots de consolation. Là présentement, je me demande si maigrir en étant maman est vraiment possible.

 

Perdre du poids lorsqu'on est jeune ET nullipare

Je me souviens de mon retour de Miami. Après deux mois passés au pays de la malbouffe, j'étais revenue avec 6 kilos de rab sur la balance et autant sur les hanches. Même mon visage s'était métamorphosé. Pour vous dire, lorsque je souriais, je sentais mes pommettes s'enfoncer dans les orbites. Côté garde-robe, constat sans équivoque ; je n'entrais plus dans mes vêtements et comble de l'horreur, nous étions mi-octobre. Impossible de me planquer derrière mes lunettes de soleil et mon paréo. Au passage, je trouve amusant de vous raconter cette anecdote pile poil 14 ans après^^. Bref, revenons à nos moutons ou plutôt à mes kilos. Bien décidée à ne pas changer de penderie, j'avais pris le problème à bras le corps. Et deux mois plus tard, j’arborais fièrement mon corps délesté de ces kilos superflus. Curieuse de découvrir mon régime de l'époque ? Féculents, yaourt, fruit le midi et soupe-croûtons, yaourt le soir. Simple, efficace et peu coûteux.

 

Maigrir en étant maman

Si l'âge a naturellement une incidence sur la prise de poids, il en est de même sur sa perte. Bordel mais que c'est dur de retrouver sa silhouette passé 35 ans ! Je parle de moi en l'occurrence. Bon ok, je ne suis assurément pas la plus légitime pour livrer des conseils diététiques, étant entendu que j'ai les légumes en horreur et que je suis un vrai bec sucré. Mais laissez-moi vous dire qu'il ne suffit pas de le vouloir pour maigrir. Non, tout ne se passe pas dans la tête. D'une, il y a et aura toujours cette sombre histoire de génétique. Ensuite, comme je le disais plus haut, l'âge est également un facteur déterminant (et je parle pas de la ménopause). Enfin, si devenir maman bouleverse nos cœurs, cela chamboule aussi grandement nos corps. Les grossesses les malmènent, les traitements éventuels leurs font toucher les cimes des hormones pour les expédier deux jours plus tard au 3ème sous-sol. Et que dire des suites post-accouchement où l'on vous préconise une alimentation saine et variée alors qu'on a à peine le temps de se doucher. Bref, nombre de facteurs entrent en ligne de compte lorsqu'il s'agit de retrouver son corps d'antan. Mais il en existe également de plus perfides...

 

Un régime de maman

Après avoir galéré plusieurs semaines, que dis-je plusieurs mois, j'ai enfin découvert ce qui gênait réellement mon amaigrissement. Ce qui me faisait irrémédiablement oublier mes bonnes résolutions. Les fautifs ? Les goûters de ma fille. Faire un gâteau ensemble, c'est tellement charmant... mais aussi tellement tentant. Comment résister ? Les gâteaux entamés qu'elle refuse de terminer, comment les jeter ? Quant au stock d'approvisionnement à peine planqué derrière le paquet de pâtes, comment en faire fi lorsqu'une petite voix vous rappelle son existence ? Non vraiment, c'est trop dur de mincir lorsqu'on est maman.

A l'heure où je vous parle, j'ai réussi l'exploit de perdre un petit kilo. Une victoire insignifiante pour certains mais ô combien symbolique pour moi. Car c'est le fruit d'un rude combat mené contre le sucre caché. Un vrai duel intérieur tant je suis addict à la saccharose. J'ignore jusqu'où j'arriverais à perdre du poids, si mon objectif sera atteint mais je sais au moins où se trouve la clé du trésor^.

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec votre corps ? Etes-vous satisfaite ? Ressentez-vous un changement avant/après enfant ?

 

 

maigrir-en-etant-maman

 

 

J’ai aimé cet article, je le partage !

32 Replies to “Maigrir en étant maman, est-ce possible ?”

  1. C’est tellement tellement vrai… Je me bats chaque soir pour ne pas voler quelques princes à mes fils une fois qu’ils sont couchés.

    1. Moi, c’est contre les Dinosaurus que je me suis battue et ça marche. Vraiment. En fait, le sucre appelle le sucre. Plus on en consomme, plus notre corps en réclame !

  2. C’est clair qu’à partir d’un certain âge, on ne perds pas de poids aussi facilement qu’avant. Cela dit, je ne me suis jamais rendu compte que tu aurais des kilos en trop ? Je te trouve très mince. Mais si tu veux vraiment perdre du poids, il va falloir renoncer aux bonbons… C’est de la drogue ce truc, le sucre a le même effet que la cocaïne sur le cerveau. Sans aller jusqu’à éradiquer tout glucose, jusque dans les sucres complexes (ce qui à mon avis ne se justifie que dans quelques cas très particuliers), ne pas resucrer, ne pas manger de desserts/gâteaux industriels, manger plus de fruits, permet déjà de diminuer très significativement ton apport.
    Moi le goût du sucre m’a passé après 30 ans alors que j’en raffolais plus jeune. Cela m’arrive de manger qq bonbons, mais je suis vite écœurée.

    1. C’est parce que tu ne m’as pas vu en maillot de bain. Je suis comme les hypermarchés, je centralise tout à la caisse centrale, cad le ventre et la taille^^
      Mais tu sais que je n’ai pas mangé un seul bonbon depuis presque 2 mois et surtout, j’ai arrêté les gâteaux industriels depuis deux semaines et cela a été la révélation. Certes, je me suis également affamée les premiers jours en cessant les grignotages mais j’ai l’impression que je tiens le bon bout. Croisons les doigts !

  3. Alors, je vais te donner mon secret. Moins 6 kilos en 3 mois, et franchement je suis vraiment pas une fan de régime, et vraiment, la frustration pour moi c’était no way.
    Roulement de tambour… j’ai téléchargé l’appli weight watcher (fortement encouragée par une copine qui avait perdu 7 kilos “finger in the nose”).
    Pourquoi ça marche ? Parce qu’en fait, tu ne te prives pas, tu réalises juste que les petits gateaux, la chocolatine (oui chocolatine ^^) ou le carré de chocolat, c’est ça qui te tue – apparemment tu le savais déjà – mais du coup comme tu as un nombre de points, et bien soit tu te craques de temps en temps et tu compenses, soit tu remplaces par autre chose. Je pourrais t’en dire plus si tu veux mais j’ai réussi l’exploit de perdre mes kilos hyper vite (kilos qui me collaient aux fesses depuis 5 ans quand même), en continuant de prendre l’apéro (et tous les jours cet été). Pas de miracle, je me suis juste désintoxiqué du sucre (véritable addiction). Petit phénomène de sevrage pendant 3 jours (j’ai compensé avec des fruits et des bananes) et depuis, j’ai beaucoup moins envie de sucre ! Les petits gâteaux industriels me font même plus envie (alors que je grignotais tout le temps avant). Bref, assez incroyable, j’ai été la première surprise, mais ça a marché, et même beaucoup mieux que prévu puisque je ciblais juste -3kg à la base… et j’ai résilié l’abonnement ! Et dire que je suis même pas payée pour en parler !! 😉

    1. On est bien d’accord, le sucre est le diable en personne. J’avais beau le savoir, tant que ma silhouette n’était pas impactée, je n’en tenais pas compte mais là, back to reality : je dois dorénavant faire attention. Je vais poursuivre mes efforts car j’ai vraiment l’impression d’avoir ENFIN compris. A bientôt 40 ans, il était temps !^
      En tout cas, bravo pour tes -6 kilos en 3 mois !

    2. Même expérience avec WW, 9 kilos killés en 6 mois sans frustration (allez peut-être un tout petit peu au départ 😉) mais je recommande. On ne se prive pas, on continue les apéros et les desserts mais on prend des bonnes habitudes et des réflexes.

      1. Décidément, WW semble faire l’unanimité. Je me le note dans un (gros) coin de la tête ^^

  4. d’accord pour WW
    mais sur un an pour moi
    -12 kg !
    mais je suis beaucoup plus vieille que vous, 3 enfants, une ménopause et un arrêt du tabac avaient été fatals !!!!!!!!
    en stabilisation, je continue à manger beaucoup d’aliments zéro point et je rentre dans du 38 que je n’avais pas mis depuis mes 20 ans !!!!!!!!
    le plus dur va être maintenant de tenir !!!!!

    1. Félicitations Anne-Marie pour cette belle perte de poids ! Je crois que je vais regarder de plus près l’application WW, ne serait-ce que par curiosité 😉 Merci pour votre commentaire.

  5. Oh la la oui c’est compliqué Cécilia!
    Il y a 10 ans moi aussi j’avais pris 7 kilos en l’espace de 3 mois en Irlande et je les avais perdu aussi vite.
    Maintenant c’est plus compliqué. Mais je suis d’accord avec les commentaires précédents, le sucre appelle le sucre et moins on en mange, moins on en veut. Du coup c’est gagnant/ gagnant.
    C’est la seule manière de se sortir des kilos superflus. Sinon pour ma part je préfère faire les gouters qu’en acheter. Et je suis de moins en moins généreuse sur le sucre dans mes recettes. Personne ne s’en plaint!
    Bises et bon lundi Cécilia

    1. Et oui ma pauvre Marie, c’est dur de vieillir et de constater que notre corps ne réagit plus comme avant ! Mais tu as raison pour le sucre et je m’en rends (enfin) compte. Perdre 1 kilo en 10 jours rien qu’en supprimant les gâteaux industriels et en modérant mon alimentation alors que cela fait des mois que je stagne, il n’y a plus de doute possible.
      Des bises à toi Marie et bonne journée également !

  6. Les goûters sont traitres… Mais leurs préparation l’est tout autant ! Difficile de ne pas céder à la tentation, je ne peux que te comprendre 😉

    1. Je suis bien d’accord avec toi Charlotte. Pâtisser est presque pire en terme de tentation !

  7. +1 pour WW 😉
    J’ai perdu 10 kg en 4 mois environ l’an passé sans les reprendre! Tu ne te prives pas, tu manges en pleine conscience, tu n’as ps faim… Bref, j’en suis ravie et je dois t’avouer être bien plus copine avec mon corps aujourd’hui!!
    Et bravo pour le sucre et les bonbons 😉

    1. Bravo ! Toi aussi, tu as téléchargé l’application ? Cela coûte combien par mois ?

  8. Comme toi je pense clairement que l’âge aidant, et notre rôle de mère-poule en rajoutant une couche, ça devient de plus en plus dur! D’autant plus qu’après avoir porté des enfants ce n’est pas qu’une histoire de poids, mais aussi de forme(s) – n ne pourra jamais récupérer tel quel notre corps d’avant.
    Mais ça reste possible… au prix de sacrifices, en premier lieu celui du sucre, désolée d’insister! Mes diabètes gestationnels m’ont amenée à réduire ma consommation de sucres sous toutes leurs formes (pourtant déjà raisonnée), et clairement la perte de poids suit naturellement. Si tu veux commencer quelque part – même si tu ne m’a pas du tout parue avoir de surpoids! – il risque de falloir faire un sort à ta frénésie de sucré!
    Après, j’ai entendu du bien de régimes rééquilibrants comme weight watchers – et c’est vers ceux là que je me tournerai au besoin, plus que vers les solutions “miracles” à court terme qui ne font sans doute qu’empirer les choses!

    1. En effet, ce n’est pas seulement le poids sur la balance qui m’a amené à cette réflexion, c’est aussi la modification corporelle à poids équivalent. La maternité est parfois sans pitié… En ayant perdu 1 kilo en réduisant fortement le sucre, je ne peux qu’accepter la sentence : mon ami le sucre est devenu mon adversaire. Quelle tristesse !

  9. Le goûter ! Mon pire ennemi… Tu sais les biscuits qui répondent au doux nom de Dinosaurus (le mal) (ils sont maintenant interdits de résidence à la maison ceux là).
    En revanche, je n’arrive pas à supprimer ma gourmandise du soir (souvent chocolatée), une fois les enfants couchées… et pourtant il faudrait !

    1. Les goûters sont terribles, on est bien d’accord. Je comprends tellement mieux les mamans qui craquent devant cette panoplie de gourmandises !

  10. J’aimerais perdre les quelques kilos que j’ai pris à mon arrivée en Allemagne. Je n’ai pas gardé de poids de mes grossesses mais entre le stress et les goûters des enfants, je n’arrive pas à trouver la motivation pour reprendre le sport et cesser mes petits encas. Un de ces jours peut-être…

    1. Tout vient à point qui sait attendre 😉 Tu verras lorsque les enfants seront plus grands et que tu auras davantage de temps libre 🙂

      1. Sinon, pour ne pas craquer sur des gâteaux au goûter, j’ai une super méthode. Chez nous, le goûter est à base de crudités (concombre, poivron, tomate, carotte) et de fruits. Merci à la crèche de les avoir habitués à manger sainement au goûter… l’habitude est restée et même si les deux grands ne sont plus à la crèche, ils ne râlent pas.

        1. Mais quelle astuce fourbe ! lol Malheureusement ici, ce n’est absolument pas applicable, du moins plus maintenant. C’est trop tard pour revenir sur les goûters sucrés à base de gâteaux et de yaourts…

  11. Je ne peux qu’être en accord avec tout ce qui a été dit plus haut, et si ça peut te motiver, réduire le sucre rend service à ta peau, ton cerveau et tes cellules, en plus de tes fesses 😉

    1. Ah c’est donc ça cette amélioration soudaine de mes facultés cognitives ! 😝

  12. Je ne suis pas du tout un bec sucré. J’aime bien un petit biscuit de temps en temps ou une mousse au chocolat mais je regarde mon fils manger une glace sans en avoir envie. Par contre je pourrais manger des frites et des pâtes tous les jours. Ça me sauve ce côté non sucré. Mais j ai un rapport à mon corps étrange. Je ne le vois jamais tel qu’il est. Genre là j’avais l’impression d’être trop grosse. En fait sur la balance j’ai perdu deux kilos. 🤷🏻‍♀️ J’arrive à me restreindre en bouffe mais le plus dur c’est le sport je trouve quand t’es parent. Si tu mangeais des gâteaux mais que tu faisais du sport régulièrement sur ta semaine, ça serait moins grave sur la prise de poids. Et je ne trouve pas le temps. Ou l’énergie.

    1. J’avoue ne même pas en avoir parlé dans mon article tant j’ai lâché le sport pour les mêmes raisons que toi. Certains diront que cela ne prend QUE une heure ou deux par semaine mais la vérité, c’est que déjà trop dans un quotidien déjà hyper chargé. On verra lorsque les enfants seront plus grands 😉

  13. Oh que me sens+je concernée par ce bouillant sujet !
    Il y a un an, j’ai rendu les armes et commencé à investir dans des vêtements à ma (nouvelle) taille. On change tout au long de sa vie alors pourquoi pas physiquement aussi ?
    J’aimerai perdre quelques kilo pour me sentir plus légère… mais la finesse ne sera plus jamais mienne…
    Bref, les femmes sont belles, arrêtons les diktats de la minceurs !
    —–
    Oui, moi aussi je craque pendant le gouter des enfants et bien évidemment culpabilise après… Ai réduit la viande et quasi supprimé tout ce qui est alcoolisé. Je ne perds pas vraiment de poids, mais ma peau est plus belle, reste souple… je me contente de cela 🙂

    1. Tu as raison, non aux diktats de la minceur mais oui au bien-être ! Mais sincèrement, il y a une grosse différence entre les kilos en plus et la métamorphose de la silhouette…

  14. J’ai … essayé. Clairement, mon corps ne fonctionne plus comme avant. Et on en parle de la tentation de leur goûter ? Alors je fais les choses petit à petit. Et je mise plutôt sur le sport, au moins je peux le faire sur la pause midi.

    1. Les goûters sont le diable en personne. Sans eux, je suis persuadée qu’on y arriverait plus facilement !

Laisser un commentaire