J’ai testé la gamme Lipikar de La Roche-Posay

Celles qui me suivent sur le blog depuis longtemps, se souviennent peut-être de ma participation à la skin Master Class de La Roche-Posay. Une expérience aussi conviviale qu’enrichissante dont je garde un très bon souvenir. J’y ai trouvé là-bas la cause de mes étranges rougeurs au visage qui apparaissaient systématiquement après trois gorgées d’alcool (true story) mais surtout la solution. Depuis que j’applique chaque matin la crème Rosaliac UV légère, les problèmes esthétiques se sont envolés. Terminées les remarques du type “Tu tiens pas l’alcool toi”, la gêne ressentie et les justifications à n’en plus finir. A moi les coupettes hihihi.

Je teste depuis peu la gamme Lipikar de La Roche-Posay. En cause des démangeaisons sur le corps dont je soupçonne la météo actuelle d’en être responsable #JaimePasLHiver. Et je ne suis pas la seule car Louloutte a également la peau très sèche en ce moment, particulièrement les jambes. Le problème, c’est qu’à se gratter comme une damnée comme elle fait, le problème s’intensifie. Coucou la peau de croco.

 

Mon avis sur la gamme Lipikar de La Roche-Posay

Tout d’abord et j’ai beau le savoir, je me fais toujours surprendre par l’odeur de leurs produits. A ma décharge, je suis (malheureusement) trop habituée aux senteurs vanille, framboise et consorts que j’en oublie que ces parfums sont susceptibles de déclencher des allergies. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les produits La Roche-Posay sont recommandés par les dermatologues pour leurs formules minimalistes, convenant à toute la famille du bébé à l’adulte, et pour traiter les peaux les plus fragiles.

Louloutte et moi nous lavons à l’huile lavante AP+ et nous crémons quotidiennement avec le baume Lipikar AP+M. D’un point de vue pratico pratique, l’huile lavante mousse et lave comme n’importe quel autre gel douche ; j’ai d’ailleurs l’impression que j’en mets toujours un peu trop. Pour ce qui est de la crème, j’apprécie particulièrement qu’elle ne laisse pas les mains grasses après usage (celles qui savent, savent) et pénètre rapidement. Pouvoir s’habiller dans la foulée sans se contorsionner n’a pas de prix^. Quant au résultat, je confirme l’efficacité des deux produits avec un apaisement immédiat. Les tiraillements et démangeaisons ont disparu, la peau est aussi plus esthétique. C’est sûr que de ne plus se gratter aide un peu…

lipikar-la-roche-posay

lipikar-la-roche-posay

 

Si je suis convaincue des bienfaits de la gamme Lipikar de La Roche-Posay dans la lutte contre les démangeaisons et tiraillements, j’avoue avoir un peu de mal avec cette neutralité d’odeur. Mais nul doute que je finirais bien par m’y habituer hein. En tout cas, il y en a une que cela ne gêne absolument pas et c’est tant mieux.

 

Le + écologique

La bonne surprise vient du baume Lipikar AP+ M qui est depuis peu, conditionné dans un tube éco-responsable composé entre autre de carton FSC (zéro déforestation), soit une réduction de 45% de quantité de plastique. En matière de protection environnementale, je suis convaincue que chacun peut apporter sa pièce à l’édifice, et les marques ont clairement un rôle à jouer. Dans la même lignée, le pain surgras est conditionné dans son plus simple appareil, directement dans la petite boîte en carton. Quant à l’huile lavante, elle est proposée en format éco-recharge qui contient 77% de plastique en moins que le flacon classique.

lipikar-la-roche-posay

 

L’état dermatologique des lieux étant terminé chez moi, je vous laisse la parole^. Ressentez-vous des tiraillements ou inconforts durant l’hiver ? Quels produits utilisez-vous ? Vous connaissez les produits de La Roche-Posay ?

 

Laisser un commentaire