J’ai osé : le gâteau chocolat courgettes

gateau-chocolat-courgettes

Plus disruptif tu meurs. Moi Cécilia, j’ai osé cuisiner un gâteau à base de courgettes. Oh je t’entends déjà me dire que cette recette est hyper connue. Certes mais là je t’explique, ici c’est mon blog et ici on voit pas plus passer de trucs verts que sur mon plan de travail. C’est que j’ai des principes moi, non mais. En revanche, quid de l’œuf et de la poule : est-ce moi qui ai voulu de la courgette, ou la courgette qui m’a interpelée ? On dirait pas mais je t’assure que le doute règne. Bref, j’ai fait un gâteau chocolat courgettes et tu sais quoi, c’est plutôt pas mal. Et si j’en crois mon mari, c’est même carrément bon. Comme quoi.

 

Recette du gâteau chocolat courgettes

Bon évidemment, tu te doutes bien que cette fameuse recette n’est pas sortie tout droit de mon cerveau. Déjà que le mot courgettes entre à peine dans mon vocabulaire, alors l’associer aux fèves de cacao relève de l’improbable et, n’ayons pas peur des mots, s’apparente carrément à de l’outrage. Donc voilà, la dite recette, je l’ai chouravée sur le site de Claire et même que je te file le lien direct. Mais si t’es du genre un peu feignasse, je te la décrypte ici même. Pour les ingrédients, il te faudra :

– 200g de chocolat noir

– 200g de courgettes (ouais je sais c’est moche) épluchées et râpées. Pour t’aider, ça représente 2 petites courgettes.

– 4 œufs

– 70g de sucre

– 40g de farine

– 1 kilo de sel (non je déconne, enfin pas trop)

Pour la préparation, commence par bien éplucher tes courgettes. Entends par là que la moindre trace de vert foncé pourrait faire sauter tes gosses au plafond donc je te conseille d’assurer cette partie. Ensuite, tu râpes bien fin tes courgettes puis tu les réserves dans un bol. Tu fais fondre ton chocolat au bain-marie ou direct dans une casserole avec un peu d’eau si le bain-marie te saoule autant que moi. Mets de côté. Sépare le blanc des jaunes d’œufs. Fouette bien fort les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoute la moitié de tes courgettes râpées, mélange bien. Incorpore la farine, mélange à nouveau puis ajoute le reste des courgettes. Et là miracle, les trucs verts se fondent dans le décor. Crois moi qu’à cette étape, il est déjà impossible de déceler les légumineux, un vrai tour de magie. Et pour donner le coup de grâce à ce tour de passe passe, c’est là que tu ajoutes ton délicieux chocolat fondu. Enfin, tu bats tes blancs d’œufs en neige puis tu les incorpores délicatement à ta préparation. Verse la pâte dans un moule beurré et hop direction le four 20-25 min à 180°.

Tu laisses tiédir ton gâteau chocolat courgettes avant de le démouler. Je répète, tu laisses tiédir ton gâteau chocolat courgettes avant de le démouler. Au cas où tu ne l’aurais pas compris : tu laisses tiédir ton gâteau chocolat courgettes avant de le démouler. Sinon, voilà ce qui arrive :

gateau-chocolat-courgettes

 

A moins d’être bigleux, tu les vois les trous que j’ai vainement tenté de dissimuler hein. Et bien, ne commets pas la même erreur en passant cette étape sous silence. Elle existe et tu dois la respecter sous peine d’être catégorisée Boulet de l’Année car je t’aurais prévenue.

 

Mon avis sur le gâteau mi-martien mi-cacao

Evidemment, je t’ai déjà informée en préambule de la réussite du gâteau auprès de mon mari. Je te laisse imaginer la réaction de ma fille après lui avoir dévoilé l’ingrédient mystère. Elle a dit “Beurk” après avoir engloutie la première part et… avant d’en réclamer une deuxième. De mon côté, je vais me la jouer Philippe Etchebest et te dire ce que j’en pense. La texture est particulièrement moelleuse limite cotonneuse, je dirais qu’on s’approche presque d’une mousse au chocolat. Le goût de la courgette est imperceptible sauf en y pensant très fort (ce qui m’est arrivé). Par contre, j’ai un problème avec le goût ; ça manque de peps ou plus précisément de sel. On arrive donc à la fameuse liste des ingrédients ! Car si troquer du beurre 1/2 sel par de la courgette insipide, ça flatte le summer body, on est d’accord que ça fragilise grandement l’écosystème de ton gâteau. Et n’est-ce pas le plus important, je te le demande ?

 

Donc voilà, je trouve cette recette un peu trop doucereuse et j’en appelle à ton expérience, ton imagination débordante, tes inspirations les plus folles, que sais-je encore. Quels conseils peux-tu me prodiguer afin de pimper ce gâteau mi-martien mi-cacao ?

 

 

8 Replies to “J’ai osé : le gâteau chocolat courgettes”

  1. A la base, je n’aime pas le chocolat et les gâteaux au chocolat mais le mélanger en plus avec de la courgette… Pourquoi ? Pourquoi t’es-tu infligée cette torture ?
    Remarque, une fois où j’étais allée au salon du chocolat à Paris (j’étais invitée par la soeur d’une copine), j’avais goûté un chocolat à l’huile d’olive et c’était très spécial cet arrière-goût d’huile d’olive se mélangeant au chocolat…

    1. J’ai déjà goûté un gâteau yaourt à base d’huile d’olive : j’ai détesté lol.
      Sur ce gâteau en revanche, j’étais quand même bien intriguée et puisque, c’était rigolo de faire découvrir l’ingrédient mystère à ma Louloutte 😉.

  2. Ce gâteau est généralement très apprécié chez moi!
    Je te rejoins pour le beurre, mais là au moins je me sens moins coupable d’en manger plus – il y a même du légume!!
    Et puis quand tu reçois des gens qui ont des restrictions alimentaires, ça te fait au moins un dessert à proposer!!!
    Merci Cécilia et bravo d’avoir osé!!
    Bises

    1. Exactement Marie : cette recette est idéale pour les régimes hypocaloriques ou les allergies au lactose !
      Plein de bises Marie 😘

  3. J’ai bien ri! Franchement, ça partait bien, limite j’avais envie de me lancer, mais tu m’as refroidie sur la fin. Et puis je suis le genre de personne hyper classique, je vais jamais chercher du côté des « recettes du gâteau machin sans beurre sans sucre sans farine sans œufs sans rien ». Je t’admire tout de même d’avoir essayé!

    1. Solution trouvée : ajouter de la fleur de sel ! Je suis prête à retenter c’est te dire ma positive attitude ou mon summer body alarmant 😬

  4. Merci pour le fou rire, et bravo d’avoir osé !
    Bon, pour le coup, ce gâteau est très apprécié ici alors je ne saurais quoi te conseiller pour le rendre davantage “miam-ant” (comment ça ce mot n’existe pas ???)

    1. Je crois avoir trouvé la solution : next time je tente l’ajout de fleur de sel !

Laisser un commentaire