J-3, quand les vacances se rapprochent de moi

J-3

J-3 avant les vacances et je me languis comme pas deux. Je crois n’avoir jamais été aussi impatiente de prendre des congés. Inutile de préciser que le confinement où les nerfs ont été mis à rude épreuve a joué un rôle majeur dans ce besoin quasi bestial de quitter Paris.

Plus que quelques jours avant de prendre la route du dépaysement, et encore quelques uns supplémentaires pour respirer à nouveau l’air iodé. Bientôt 6 mois sans voir la mer, cela ne m’était pas arrivé depuis une éternité. Il est temps de recharger les batteries comme on dit, de déconnecter enfin façon de parler car j’ai un mal fou à me séparer de mon téléphone. Ceci dit, probablement vais-je y être contrainte car notre premier lieu de villégiature affiche fièrement son petit 3G (oui oui c’est possible^).

Autant dire que j’y ai vu comme un appel à dépoussiérer ma liseuse. Au passage, j’en profite pour vous confier : 1) la honte ressentie au moment où je ne me souvenais plus quel était le bouton on-off, 2) mon désarroi en découvrant qu’elle ne s’allumait pas après 2h de charge. Au final, tout est rentré dans l’ordre après quelques manipulations mais cela m’a rappelé à quel point la naissance de Louloutte m’a totalement fait chavirer du côté obscur de la lecture. J’espère que ces vacances me permettront de renouer avec ce qui fût jadis mon plus grand hobby.

L’épicurienne que je suis a naturellement déjà effectué un repérage de bonnes adresses où se sustenter. La mère veilleuse que je suis a pris soin de vérifier que le quota minimal d’animations pour sa fille serait atteint. L’amie que je suis a soigneusement noté la date des retrouvailles. L’organisatrice que je suis a préparé son panier au drive du patelin et n’attend plus que de le valider. Et la femme que je suis s’est achetée un nouveau maillot de bain (information capitale qui j’en suis sûre rend cette lecture absolument palpitante^).

Bref, à J-3, je vous le dis tout haut : à moi les vacances ! Et vous, c’est quand ?

 

J-3

 

4 Replies to “J-3, quand les vacances se rapprochent de moi”

  1. Avec un peu d’avance, je te souhaite de passer de bonnes vacances !

  2. Bonnes vacances à toi!

    Pour moi ce sera le 31, j’ai hâte aussi et en même temps ça me paraît loin et irréel vu qu’on a toujours pas décidé ce que nous ferons.

    1. Merci ! Ah oui en effet, rien de prévu à une semaine de l’échéance, ça offre tous les champs du possible ! D’avance, très bonnes vacances à toi !

Laisser un commentaire