Flashback sur le mois de novembre 2020

flashback-mois-novembre-2020

Ça sent le sapin par ici. De celui qui trône dans le salon à celui de l’ère Trump en passant par le confinement et peut-être celui de la Covid-19, l’odeur n’en finit plus de me titiller. Bref le mois de novembre se termine et avec lui le flashback. Allez c’est parti pour le désormais traditionnel récap mensuel.

◊◊◊

1Ce mois de novembre débute par le 1er WE de reconfinement. Ni très gai ni très triste, juste morose.

2Louloutte est ravie de retrouver sa maîtresse et ses copains en ce premier jour de rentrée post vacances, mes fameuses vacances^.

3 – Ma conviction à ce moment précis est que chaque période de vacances scolaires sera suivie d’un confinement, et que 2021 sera l’année de l’accordéon. Confi, pas confi, confi, pas confi.

4J’ouvre pour la première fois un roman de Katherine Pancol, puis le referme à la 21ème page. Le style m’ennuie, je ne me sens pas de me battre contre mon intuition qui me guide de stopper la lecture.

5L’actu est déprimante à souhait. Covid explosif, confinement sur fond de terrorisme et crainte que Trump ne soit réélu, ce mois de novembre ne débute clairement pas sous les meilleurs auspices.

6Je prends la résolution de prendre soin de moi en ne reproduisant pas les erreurs du premier confinement. Je m’astreins donc chaque matin après avoir déposé Louloutte à l’école, à marcher sans but précis dans un périmètre d’1 km autour de mon domicile.

 

J’entame le roman “La Femme révélée” de Gaëlle Nohant. Un régal que je vous recommande chaudement. Merci à Lexie Swing de me l’avoir conseillé !

 

8Les résultats de l’élection américaine se font attendre. Et tous les 4 ans, je suis sidérée par ce système électoral archaïque. Les souvenirs me ramènent à l’élection de Bush en 2000 où le monde entier découvrait les bulletins mal perforés par des machines à voter.

 

9Samedi 7 novembre 2020 : Joe Biden est élu Président des Etats-Unis. Encore 2 mois et 13 jours à se farcir Trump, c’est long mais on tient le bon bout.

10Ma prospection de cadeaux pour ma Louloutte de 5 ans débute et j’en dresse une liste à retrouver ici.

11L’opportunité m’est donnée de retourner au bureau une journée. Ce n’est pas grand chose et bien que nous ne soyons que 3 personnes à un étage pouvant en contenir plus de 100, je prends plaisir à y être.

12  Je termine le livre de Marc Lévy “Un sentiment plus fort que la peur”, non pas sans un certain soulagement. Je ne sais pas ce qui m’a pris de mettre la main sur ce bouquin à la médiathèque. L’histoire est abracadabrante, si invraisemblable qu’à aucun moment, le suspens n’a mis un pied dans mon cerveau.

13 Dimanche pluvieux, dimanche pop-cornieux. Bon ok, j’avoue m’être un peu emballée sur la quantité^^.

flashback-mois-novembre-2020

 

14Je lis l’ultime version du récit autobiographique de mon ami Fred Colby : “T’as pas le sida j’espère ?!” L’occasion de rappeler que 1) l’on ne meurt plus aujourd’hui du VIH si l’on est détecté, 2) le traitement des personnes contaminées LES sauvent et EMPECHENT la transmission du virus, 3) le traitement répond au doux nom de PrEP.

15Une jolie petite L. est née en novembre : bienvenue à elle !

16Je découvre que la médiathèque de ma ville pratique le click and collect, je ne suis que joie, amour et gratitude.

17La lettre au Père Noël, aussi longue que la liste de courses alimentaires d’un camp de scouts est expédiée au pays des rennes. Père Noël si tu m’entends, surtout gardes-en pour les autres hein !

flashback-mois-novembre-2020

 

18Le rdv avec la maîtresse de Louloutte confirme mon pressentiment de début d’année. Tout roule, les apprentissages sont OK et elle a plein de copines.

19 – Je débute l’achat des cadeaux d’anniversaire de ma fille. Bilan : un vélo chiné sur Leboncoin et une trottinette neuve achetée.

20 – La saison des raclettes débute officiellement chez nous. Comme chaque année, je chéris l’inventeur de ce plat riche de tout.

21 – L’allocution du Président me laisse sceptique. Mais bon wait and see comme on dit.

21Ma Louloutte est maladou et manque l’école deux jours. C’est dans ces moments là que je bénis le télétravail (également quand je désengorge le bac à linge sale…).

flashback-mois-novembre-2020

 

22Notre sapin de Noël est dans la place avec une étoile version DIY dernier cri dont je songe sérieusement à déposer le brevet^.

 

23Je referme la dernière page du roman “Les désarrois de Ned Allen” de Douglas Kennedy. Je confesse ne jamais m’être remise d’avoir raté sa rencontre il y a 2 ans de cela alors qu’il était en dédicace dans ma librairie de quartier (et mon mari en déplacement grrrr).

24 – On retrouve des amis dans un grand parc francilien. Le froid nous saisit mais j’avoue que changer d’horizon fait un bien fou. Et puis, ce serait dommage de se priver de nos désormais 20 kms de balade !

 

◊◊◊

Voilà, le flashback de novembre est terminé, place à décembre. Personnellement, je ne me projette guère sur les fêtes de fin d’année. Et vous, ça se passe comment ? Avez-vous une idée de ce à quoi vont ressembler vos réveillons ?

 

Les photos sont tirées de mon compte Instagram, pour m’y retrouver, c’est par ici.

6 Replies to “Flashback sur le mois de novembre 2020”

  1. J’aime bien lire tes flashbacks, on dirait des petits bonbons qu’on déballe, c’est pas prise de tête et on prend des nouvelles ?
    Ici ça commence à se préciser doucement pour les fêtes mais rien de fixé encore. Sapin le week-end prochain!

    1. Merci pour ton message, je suis ravie d’être en quelque sorte ton calendrier de l’Avent ?.

  2. C’est toujours un plaisir cette rétrospective mensuelle!
    No comment sur les infos nationales ou mondiales d’ailleurs
    Nous aussi on a ouvert la saison des raclettes et c’est juste trop bon!! Et on a fait le sapin, sans étoile. On casse les codes chez nous.
    Cool pour ta puce à l’école.
    Douglas Kennedy, comment dire. Fan!!!
    Par contre jamais réussi à accrocher à l’écriture de Katherine Pancol. Il en faut pour tous les gouts.
    Bises Cécilia et bon mois de décembre.

    1. Tu sais quand même que c’est dans MA fameuse librairie que j’ai raté ce cher Douglas. J’en pleure encore ?. Autant te dire que s’il repasse, d’une je t’embarque avec moi et deux on se mange une raclette avec lui ! ?
      Plein de bises à toi Marie !

  3. Plus sympa à l’intérieur qu’à l’extérieur ce mois de novembre.

    1. Tu m’étonnes ! Ceci dit, cela ne m’a guère changé des autres automnes, j’ai toujours du mal à mettre le nez dehors à cette période…

Laisser un commentaire