Flashback sur le mois de Mars 2020

Flashback-mars-2020

Bon bah voilà on y est, c’est l’heure du flashback de mars. Que ce soit la réalité ou mon ressenti, ce mois a clairement été scindé en deux avec une première quinzaine quasi normale et une deuxième un peu hors du temps. C’est assez fou de voir à quel point nos vies ont changé en seulement quelques jours. Alors à l’image de mon ressenti, j’ai choisi de  rédiger ce billet en deux parties : l’avant et l’après confinement.

◊◊◊

Première quinzaine

1On a débuté ce mois de mars avec de la pluie, encore de la pluie, toujours de la pluie. C’est diablement démoralisant (c’est ce que je pensais alors).

2Il y a eu un déplacement à Metz pour le boulot. Point de visite touristique au programme of course mais l’occasion de constater qu’il y faisait plus froid qu’à Paris.

3J’ai débuté mes séances de kiné suite à mon flingage de genoux. Ce n’est donc pas demain la veille que je vais vous parler de la marche sportive puisque j’ai dû la stopper le temps de me remettre sur pied (enfin sur genoux^).

4 On s’est fait un goûter improvisé à 5 min de chez nous, histoire de sortir du train-train quotidien et c’était bien sympa. A refaire dès que possible. Le + de l’endroit est son espace de jeux et le ++ est qu’il a pour voisin la médiathèque^^.

 

5Mon allergie au pollen a fait son grand retour. 

6Je vous ai parlé d’un pan de ma reconversion professionnelle auquel on ne songe pas toujours. Si le cœur vous en dit de le découvrir, c’est par ici.

7La mise en place du télétravail et la fermeture des écoles m’a fait passer par tous mes états. J’ai depuis ressenti bien d’autres émotions et sentiments.

View this post on Instagram

.⠀ Ce soir, j'ai dit au revoir à mon bureau 🖥️. Je sais qu'il va se passer un certain temps avant de se revoir lui et moi.⠀ ⠀ Pour être honnête, je suis passée en 24h par différents stades émotionnels. ⠀ ➡️ Hier je dépitais à l'idée de faire du télétravail.⠀ ➡️ Quelques heures plus tard, je trouvais finalement l'idée plutôt réconfortante face à l'hypothèse que les écoles ferment.⠀ ➡️ 20h : Et bam dans ma face (et celles de mes congénères #parents) après l'annonce du gouvernement. Laquelle m'a expédiée au 7ème sous-sol par le train express.⠀ ➡️ Ce matin, déprime totale.⠀ ➡️ Ce soir, l'hypercondriaque que je suis débute son cheminement vers l'acceptation et la rationalité.⠀ ⠀ Tout passe. Même le Corona.⠀ _____⠀ #ceciliacidulee #coronavirus #teletravail #job #bureau #viedemaman #hypercondriaque #bureau #vue #skyblue

A post shared by CéciliAcidulée 🍬 (@ceciliacidulee) on

 

Deuxième quinzaine

8 Le blog a fêté en mars ses 3 ans. Trois ans c’est un peu foufou non ?

9Louloutte et moi pâtissons assidûment depuis le début du confinement. Avec quatre gâteaux en quinze jours, on est à deux doigts d’user casseroles et cuillères.

 

10Le soleil ne cesse de briller à Paris depuis qu’on est confinés #TrueStory. Chez vous aussi ?

11 – Certains prétendent que nous sommes tous dans le même bateau. Il y a me semble-t-il erreur dans la formule. Si nous voguons tous sur la même mer, les conditions de voyage ne sont pas égales. Tandis que certains naviguent sur radeau de fortune quand ce n’est pas sur simple planche, d’autres fendent les flots sur paquebot de croisière. Pour ma part, j’ai bien conscience de ma chance. Certes, je suis moins bien lotie que ceux qui bénéficient d’un jardin mais incroyablement chanceuse que cette crise sanitaire survienne alors que j’ai terminé ma formation, que ma fille a 4 ans (qu’elle dort enfin le matin jusqu’à 8h) et qu’elle est en moyenne section (sans devoirs à faire donc). Personne de mon entourage proche n’a encore été infecté par le Coronavirus ni ne travaille en prenant des risques. Non, nous ne sommes clairement pas tous dans le même bateau.

12 – Ma balance déconne un peu, ma chevelure aussi, je ne me maquille plus et suis restée en pyjama samedi jusqu’à midi. Contrôle de la situation ? Mouais on va dire ça.

13 Je n’active plus la caméra lors de mes conf call ; mes collègues non plus. Vous en déduirez ce que vous voulez. Pour ma part, je préconise la réquisition des salons de coiffure avant retour au bureau.

14 Côté télétravail, pour le moment ça passe. Il m’arrive de bosser le soir et le WE quand je sens que mes journées n’ont pas été assez productives. Je joue l’équilibriste du mieux que je peux et advienne que pourra.

15 – Je ne sais pas trop quoi penser de ces applaudissements aux fenêtres à 20h… Si la première écoute m’a émue, je suis aujourd’hui un peu plus sceptique sur l’utilité de ce geste qui ne coûte rien si ce n’est deux minutes de son temps et quelques rougeurs aux mains. Je précise que l’hôpital le plus proche est à 3 kilomètres ; pas sûr que les vents portent jusque là…

16 – Pénurie oblige, j’ai osé l’ultime sacrilège de pâtisser avec du beurre doux. Mon dieu, dire que certains prétendent qu’on ne sent pas la différence. Mais bien sûr que cela change le goût ; ceux qui ne savent pas ne savent pas et pis c’est tout.

Flashback-mars-2020

 

17 – Louloutte s’est payée un mur après que l’une de ses petites roulettes se soit détachée de son vélo. Peu de mal heureusement mais il a fallu chaudement la réconforter et âprement discuter pour qu’elle daigne remonter dessus.

18 – Je tente de me remettre à l’anglais en visionnant les épisodes des Desperate Housewifes en VO (seule série que j’ai aimée au point de la regarder à chaque redif). J’ignore si j’en tirerais un quelconque bénéfice mais au moins, j’aurais essayé.

19 – Faute de congénères avec qui jouer, ma fille rechigne à sortir dehors. Genre là, on est à deux sorties par semaine et en mode express parce que dixit : “Je suis fatiguée, je veux rentrer”.

20 – Je poursuis ma reprise de lecture sans pression. Le rythme d’un bouquin par mois semble être un bon compromis entre la lectrice assidue que j’étais avant la naissance de Louloutte et le néant littéraire qui a suivi.

 

◊◊◊

Le flashback de mars est terminé, place au trépidant mois d’avril ! J’espère que pour vous le confinement se passe (relativement) bien et qu’aucun de vos proches n’est touché par le virus. Je vous souhaite plein de courage, vous envoie mes bonnes ondes et mes pensées. A très vite.

 

Les photos sont tirées de mon compte Instagram, pour m’y retrouver, c’est par ici.

 

Flashback-mars-2020

 

 

12 Replies to “Flashback sur le mois de Mars 2020”

  1. Même si on n’entend pas les applaudissements depuis l’hôpital, le personnel soignant se sent réconforté et soutenu. Ma nièce est urgentiste et cela lui fait vraiment plaisir de savoir que des gens applaudissent tous les soirs. En Allemagne, c’est à 21h, c’est dommage que ça soit si tard.
    Bon courage pour ces semaines !

    1. En effet, c’est un peu tard 21h. Ici les applaudissement se poursuivent mais encore plus les actions diurnes en faveur du personnel soignant des hôpitaux^^.

  2. Déjà fin mars, ce que je constate c’est que ça a été un mois quand même bien rempli.
    Et que nous venons de survivre à 2 semaines de confinement – rien que cela c’est déjà un exploit!
    Je vois que ta fille aime autant la patisserie que toi! Le problème ici c’est que loulou aime faire les gâteaux mais pas les manger, du coup je réduis la production!!!
    Et pour ce qui est des barques de chacun, on ne peut clairement pas les comparer. Nous sommes en bonne santé chez nous et c’est ce qui compte. Après je ne cache pas que les devoirs c’est compliqué!!!
    Sinon pour le beurre doux, quelle horreur!!!
    Grosses bises Cécilia

    1. Comme je comprends les difficultés que tu rencontres avec l’enseignement à domicile. Non seulement, c’est un métier, ensuite c’est beaucoup plus complexe lorsque l’enfant à qui l’on fait classe est le sien et enfin, quand on doit gérer en parallèle télétravail et formation ! Je t’envoie toutes mes pensées Marie. Grosses bises.

  3. Et bien, mais fille aînée est en MS également et la cadette en PS,et les 2 ont des devoirs à faire et pas qu’un peu…Qui plus est, des devoirs qui demandent beaucoup de préparation, imprimer, découper. .. Le bon côté leurs instits ont l’air très investies et sont très attachées à leurs petits élèves.

    1. Ah oui tant que ça ?! Ici la maîtresse nous envoie plusieurs mails par jour avec des idées d’activités mais ça reste raisonnable. Bon courage à toi !

  4. Ma balance déconne carrément ici aussi ! Un sacré mystère !
    Et joyeux bloganniversaire 😉

    1. Merci à toi et oui, c’est dingue ce problème de pile 😉 😉

  5. Ma balance est devenu crazy !
    Je suis très septique quant aux applaudissements… je préférai une valorisation de nos conditions de travail qui sont désastreuses et de nos salaires

    1. Que les équipes soient renforcées me semble être une évidence !

  6. Venir te lire me rappelle qu’un jour … IL A PLU…
    ça peut paraitre anecdotique pour beaucoup et je pense que le soleil joue fort fort dans le fait qu’on puisse “garder le moral” dans cette période. MAIS ce soleil me prive aussi de mon agriculteur de mari et complexifie ma productivité-téléravaillesque , et par voie de conséquence, ma patience avec les enfants
    (tout ceci est évidemment à prendre au second degré , quoique… 😉 )
    Allez , hauts les coeurs (et tous aux fourneaux miaaaaam)

    1. Je compatis, je sais à quel point il est difficile de télétravailler tout en s’occupant des enfants. Et je te rejoins sur l’effet positif qu’a le soleil sur nous… Je n’imaginerais même pas rester 30 min dehors sous la pluie ou dans le froid avant d’entrer dans mon supermarché !

Laisser un commentaire