Flashback sur le mois de décembre 2020

flashback-decembre-2020

Je prends un peu d’avance pour ce dernier flashback de l’année. Faut dire que l’actu des 48 prochaines heures devrait être aussi trépidante chez moi que celle d’une soirée en Ephad, autant dire que j’y vais confiante. Bref, voici le flashback de décembre.

◊◊◊

1 Je répare mon oubli du mois précédent, enfin de la veille quoi en offrant à notre sapin une étoile digne de ce nom (mon rouleau de PQ n’ayant fait l’unanimité qu’auprès des nullasses du DIY lol).

 

2Tadam, le décompte est amorcé grâce à notre Calendrier de l’Avent ! Avec Louloutte, j’ai fini de me prendre le chou à jouer la carte de l’originalité. La traditionnelle maison en bois, deux poignées de bonbons et l’affaire est dans le sac.

 

3Je réalise mes premiers biscuits de Noël et en toute sincérité (et humilité of course), je les trouve vraiment super bons. Au point d’avoir laissé la trace de la recette ici même.

 

4La décision est prise de ne pas descendre chez mes parents pour Noël. Nous fêterons les anniversaires de Louloutte et moi, Noël et le jour de l’An tous les trois. C’est un vrai soulagement que ne plus se torturer les méninges ; à présent place à la quiétude et à la perspective des joyeux évènements à venir.

5Louloutte nous annonce le choix de son repas d’anniversaire et autant vous dire qu’il nous fait bien rire. Au menu : sandwich et paquet de chips^^.

6Je termine à la hâte les derniers achats de Noël, ceux-là mêmes qui auraient dû finir au pied d’autres sapins.

J’achève la lecture non sans hâte du roman “Je te suivrai en Sibérie” d’Irène Frain. Je désapprouve que l’écrivaine (qui n’est pas historienne) s’emploie à relater la vie d’un personnage ayant existé en lui affublant un statut d’héroïne. Quid de la narration qui s’éparpille entre faits réels, supputations, fantasmes et les nombreux blancs de l’histoire. Il en résulte un état d’inconfortabilité pour le lecteur qui ne sait s’il doit prendre ce roman pour une fiction ou une biographie.

8Le titre de Best Mum de l’année me revient grâce à deux bouts de tricots. Je vous jure que ma fille s’est jetée dans mes bras en déclarant “Tu es ma préférééééééééééée”. #TrueStory.

 

9Le passage de ma tête entre les mains de la coloriste me fait gagner 10 ans, au moins.

10Le réponse du Père Noël arrive dans la boîte aux lettres. Bon clairement si j’avais su que le courrier serait aussi impersonnel, je l’aurais fait moi-même. Ceci dit, pas sûr que ce sera encore valable l’année prochaine (gloups).

11Louloutte et moi nous rendons dans une épicerie fine acheter un petit cadeau de Noël pour sa maîtresse. Pour info, sachez que cette dernière a échappé de peu au seul produit pas fin pour deux sous de la boutique : des chamallows 100% industriel. Etre parent, c’est aussi guider (habilement) le choix de ses enfants pour qu’ils pensent VRAIMENT être à l’origine d’une merveilleuse idée. La maîtresse aura donc droit à des mendiants et des noisettes Gianduja^.

12 Le jour J est arrivé : “Joyeux anniversaire à ma grande Louloutte” ! Ce que la photo ne dit pas, c’est qu’il a fallu souffler les bougies pas moins de 6 fois, que je me suis cramée un doigt au 3ème rallumage et qu’au 4ème, j’ai soufflé les 5 bougies en même temps que j’éteignais l’allumette. On mettra ça sur le compte de la fatigue hein.

 

13 J-2 avant les vacances et l’amère constatation à chaque fois : les jours précédant les vacances sont toujours cycloniques et les nerfs mis à rude épreuve. Fatigue et excitation ne faisant pas bon ménage, j’envisage très sérieusement de décaler nos dates d’anniversaires et Noël d’une dizaine de jours^.

14A mon tour de vieillir ! Ce que la photo dit, c’est qu’il arrive un temps où l’on cesse de disposer le nombre exact de bougies sur le gâteau. On mettra ça sur le compte de l’économie environnementale hein.

flashback-decembre-2020

 

15Les vacances débutent et pour une fois, aucune préparation n’est nécessaire, pas de bagages à faire ni de clés à confier aux voisins de palier. J’instaure le quiet mood.

16Je termine le très bon roman de Gaëlle Nohan “La part des flammes” recommandée par la copinaute Marie. Excellent choix qui mêle le romanesque à une tragédie parisienne de la fin du 19ème siècle.

17Notre marchand de presse nous quitte et s’en va rejoindre sa Bretagne natale. Kenavo Nico et bon vent !

18Louloutte reçoit ses cadeaux d’anniversaire desquels on dénombre un vélo Reine des Neiges, des livres Reines de Neige, le château Duplo Reine des Neiges, le château sous la mer d’Arielle la petite sirène et un puzzle Minnie. Ouf, on est passé à deux doigts de l’overdose Frozen.

19Le menu de Noël n’est toujours pas fixé, il serait temps de s’y mettre au risque de finir avec des raviolis en boîte le 25.

20Un nouveau goûter appelé crinkles au chocolat remporte tous les suffrages. La recette hyper simple est à retrouver sur le blog de Claire.

 

21Ma délicieuse enfant se réveille chaque jour à 7h30 durant cette première semaine de vacances alors que je lutte chaque matin des jours d’école pour la sortir du lit. On est d’accord que cela mérite le deshéritage n’est-ce pas ?

22Mon ventre prend l’apparence d’une brioche moelleuse tout juste sortie du four tant je me sustente de gourmandises tout aussi délicieuses que caloriques.

23Nous réveillonnons Noël tous les 3 à Paris autour d’un apéro dînatoire et passons une très agréable soirée. Des bulles, des plaisirs culinaires, des rires et des souvenirs, qui a dit qu’il fallait être nombreux pour être heureux ?

24Une petite voix me réveille le lendemain : “Oh des cadeaux, Maman le Père Noël est passé” ! Louloutte est gâtée, ses souhaits ont été exaucés quoique… elle ne comprend pas que le Père Noël lui ait apporté un jouet qu’elle n’avait pas commandé lol. Et il a oublié le diadème de la Reine des Neiges, flûte alors^^.

25Ma semaine de vacances se termine, dieu qu’elle est passée vite. Je reprends le télétravail pour 4 petits jours avant le réveillon du 31 qui sera dans la même lignée que celui du 24, entendez par là : apéro dînatoire en famille. Pour le 1er janvier, on a opté pour l’originalité d’une raclette histoire de bien débuter l’année caloriquement parlant^.

◊◊◊

Voilà le flashback de décembre est terminé, l’occasion pour moi de vous souhaiter une très belle fin d’année, soyez heureux et plus vivants que jamais. Je vous dis à l’année prochaine pour un récap de cette année 2020. Bon réveillon à tous !

 

Les photos sont tirées de mon compte Instagram, pour m’y retrouver, c’est par ici.

flashback-decembre-2020

4 Replies to “Flashback sur le mois de décembre 2020”

  1. Le roman “La part des flammes” me tenterait bien mais celui sur Pauline Annenkoff pas du tout ! Comme toi, je déteste qu’on prenne une personne ayant réellement existé pour réécrire sa vie en prenant trop de libertés avec son histoire.
    Bon réveillon et bonne raclette ! Nous, la raclette, ça sera au réveillon… histoire de ne pas finir l’année trop légèrement. 😉

    1. J’ai beaucoup aimé “La part des flammes”, tu me diras ce que tu en penses si jamais tu le lis. Et je crois que la raclette va s’inviter dans de nombreux foyers le 31 ou le 1er janvier 🙂 Bon réveillon à toi !

  2. J’adore ton étoile de sapin en rouleau de PQ moi!! Tout à fait le genre de bricolage qui me sied 😄 Je viens de tester la recette de crinkles, je t’en dirai des nouvelles! Un mois de décembre bien rempli en tout cas, j’en profite pour te souhaiter un très belle année 2021!

    1. Merci et très bonne année à toi aussi ainsi qu’à tes proches ! Je suis ravie que tu apprécies ma merveilleuse étoile DIY lol.

Laisser un commentaire