Ça y est, je suis passée aux cotons démaquillants lavables

cotons-demaquillants-lavables

Ça y est, je me suis enfin lancée. L’idée me titillait depuis un moment et faisait même parti de mes objectifs pour l’année 2020 : passer aux cotons démaquillants lavables. Me fardant peu, je ne suis assurément pas la plus grande consommatrice de cotons classiques, c’est d’ailleurs peut-être cela qui m’a fait prendre mon temps. Après tout, il y a plus “polluante” que moi. Sauf que je suis partisane du “il n’y a pas de petits gestes” et suis convaincue que si chacun fait ce qu’il peut avec les moyens dont il dispose sans que cela ne devienne une contrainte, nous réduirons alors notre impact environnemental et pourrons ainsi offrir à notre Terre une chance de survie.

 

L’ultra polluante culture du coton

Contrairement à ce que je pensais, le dommage pour la planète n’est pas lié à la quantité de déchets produite, du moins pas que. C’est en réalité son origine de fabrication qui lui vaut le podium de la culture la plus polluante de la planète. Quelques chiffres :

– 20 000 litres d’eau sont nécessaires pour fabriquer un kilo de coton.

– 75% de la production mondiale du coton est réalisée en utilisant des pesticides si nocifs que la plupart sont interdits en Europe.

A ces chiffres éloquents s’ajoute une croissance exponentielle du nombre de cancers chez les personnes manipulant ces produits chimiques (principalement en Inde). Pour résumer, la culture du coton telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui tue à la fois la planète et les hommes qui l’habitent. Heureusement, il existe des alternatives pour les consommateurs tout aussi efficaces, et respectueuses de l’environnement.

 

Mon choix

J’ai suivi les conseils de la copine blogueuse Picoubulle et choisi le Kit Eco Belle de la marque Les Tendances d’Emma pour mon premier test routine beauté éco-responsable. La boîte (en bois Made in France) contient 15 grands cotons démaquillants lavables et un filet de lavage. Parce que vous l’aurez compris, les cotons demake-up passent à la machine (40°). Côté matière, la marque en propose 4 différentes, j’ai pour ma part opté pour le coton bio.

cotons-demaquillants-lavables

 

Mon avis sur les cotons démaquillants lavables

En 4 questions-réponses :

– Les cotons réutilisables sont-ils aussi efficaces ? La réponse est oui et j’ajouterais qu’ils sont bien plus doux que les cotons jetables. Idéal pour des yeux sensibles comme les miens.

– Le lot de 15 carrés démaquillants est-il suffisant ? Bien que me maquillant peu, je craignais qu’il m’en faille davantage. J’ai d’ailleurs hésité à compléter ce premier achat par un lot de carrés supplémentaires. Béni soit celui qui m’en a empêché (mon instinct sûrement^) car cela aurait été une erreur. Les cotons sont suffisamment larges pour n’en utiliser qu’un seul par démaquillage.

– Est-ce une routine contraignante ? Absolument pas, en 2 jours l’affaire était pliée. Les cotons propres sont rangés dans leur boîte, les usagés atterrissent dans le filet de lavage, lequel finit dans le tambour de la machine à laver une fois par semaine. Je précise que je lave les carrés démaquillants avec les vêtements comme une tournée de lessive classique.

– Suis-je convaincue ? Oui à 1000 pour cent. Même si je ne suis pas prête aujourd’hui à bannir à tout jamais le coton lambda, une chose est sûre côté demake-up mon choix est fait.

 

Et vous, quelle est votre routine make-up ? Connaissez-vous les cotons lavables ?

 

cotons-demaquillants-lavables

6 Replies to “Ça y est, je suis passée aux cotons démaquillants lavables”

  1. Transition faite depuis plusieurs années et convaincue.

    1. Tu étais précurseur en la matière (et moi très en retard^) : bravo ! Si j’avais su que ce serait si simple, je m’y serais mise beaucoup plus tôt.

  2. Bonjour Cécilia! Bravo pour ta demarche!
    J’ai acheté le même kit à ma maman, avec plein d’autres objets écolo/zero déchets! Pour le moment elle termine ses cotons qu’elle avait en stock, j’espère qu’elle sera aussi convaincue que toi!

    1. Bonjour Maria, merci pour ton message 😊. J’espère aussi que ta maman adoptera les cotons lavables ! A bientôt.

  3. J ai adopté les cotons lavables démaquillants il y a quelques mois également et j en suis ravie.
    J ai fait de même pour le sopalin, remplacé par des carrés lavables en tissu. Notre poubelle se remplit bien moins vite.
    Prochaine étape les culottes menstruelles.

    1. Le sopalin est mon prochain objectif. Je suis lasse de l’utiliser pour le jeter 30 secondes plus tard ! Merci pour ton retour et belle journée à toi 😊.

Laisser un commentaire