Comment occuper son enfant dans le train – Conseils

comment-occuper-son-enfant-dans-le-train

À l’heure où je rédige ce billet, je suis présentement en vacances avec ma fille. Et pour la première fois depuis fort longtemps, c’est en TGV que nous sommes arrivées en terre ligérienne. Plus de 2h30 de trajet et l’ultime question occupant mes pensées au moment de la réservation des billets  : comment occuper son enfant dans le train ?

Sans rouler pour Google, mon petit doigt me dit qu’il s’agit probablement d’une des requêtes les plus sondées des parents voyageurs, au coude à coude avec “comment occuper son enfant en avion”. Pour le coup, celle-ci je l’ai déjà expérimentée lors de notre séjour à Lisbonne. Et pour corser le challenge, on avait même pris le bonus “comment gérer 10 heures d’enfermement à l’aéroport après une attaque terroriste. Que du vécu.

 

Mes voyages d’antan

Il revint à ma mémoire les voyages que j’effectuais seule ou en duo. Comme tout était simple a posteriori. Un sac de voyage, de quoi lire et se sustenter, un peu de musique et le tour était joué. Mais ça, c’était avant que mon statut de nullipare ne soit remisé aux catacombes. J’ai beau connaître quelques rares personnes parvenant à ne pas déménager les 3/4 de leur maison lorsqu’elles voyagent en famille, force est de constater que je ne suis pas des leurs. Devenir maman m’a ramené aux fondements de l’anticipation et de l’organisation. Et même en lâchant doucement la bride à mesure que Louloutte grandit, les automatismes perdurent. C’est pourquoi ce voyage en train se devait d’être a minima structuré^.

 

 

Comment occuper son enfant dans le train

Pour rappel, ma Louloutte est une petite fille de 4 ans sur laquelle la fée “Inerte” a omis de se pencher à la naissance. Le cliché de l’enfant assise deux heures durant à dessiner et à habiller sa poupée ? Une baliverne transmise de génération en génération selon moi. Heureusement que je n’y jamais cru^. Autant vous dire que mon niveau de conscience quant à la réalité du voyage en train avec un enfant était maximal. Pas de place à l’improvisation. Voici ce que j’avais prévu pour occuper ma fille durant ce long trajet :

1– Lui donner de quoi grignoter (chips, petits gâteaux, bonbons).

2– La divertir avec de nouveaux jeux (gommettes, cahier de coloriage et crayons feutres ; tout neufs je précise sinon l’effet de surprise n’est plus).

3– Embarquer avec soi la célèbre Lunii ; il s’agit d’une boite à histoires sans écran.

4– Lui faire regarder un looooooong dessin animé (au hasard, la Reine des Neiges).

 

J’ai pris soin de concocter le programme sous forme de rétroplanning. Etant entendu que le dessin animé durait 1h30, j’en ai tenu compte dans l’horaire de démarrage. Il était évidemment inenvisageable qu’il ne soit pas terminé à l’arrivée en gare de Nantes. Je vous laisse imaginer la scène de l’enfant refusant de quitter le train au motif que le film n’est pas fini…

 

◊◊◊

14h30 – A peine le train avait-il démarré que Louloutte criait déjà famine mais vous comprenez, nos voisins venaient de s’enfiler sandwich et tarte aux pommes sous ses yeux… En sortant le paquet de chips, c’est ainsi que j’ai grillé ma première cartouche. Ne restait plus que 2h29 à tenir…

 

 

14h40 : Je dégainais le cahier de gommettes. L’activité a duré 7min et 21 secondes (si si j’ai compté).

comment-occuper-son-enfant-dans-le-train

 

14h50 : Légèrement transpirante mais devant la lassitude de Petit Ours Brun, j’extirpais le nouveau cahier de coloriage ET les feutres tout neufs. Gros succès.

 

15h15 : Le Graal fit son entrée. 90 minutes de Reine des Neiges, 90 min de non-questions, 90 min à écouter peinarde podcasts et consœurs. Diable que les écrans sont chouettes. Le bonheur familial a été atteint à ce moment là.

comment-occuper-son-enfant-dans-le-train

 

16h45 : Un “Maman j’ai faim”, un geste vers le sac à dos d’où je tirais ce délicieux paquet de bonbons et je devins d’un coup d’un seul la plus merveilleuse des mamans (1€20 les paillettes dans les yeux).

 

 

Bilan de ce premier voyage en train avec enfant

C’est avec un croco dans les dents que notre agréable voyage s’est achevé. Une réussite que j’attribue à la fois à mon organisation mais surtout au dessin animé. En toute honnêteté, c’est lui qui m’a sauvée tant les cartouches ont été rapidement grillées. Pour notre prochain voyage en train, j’ajouterais un jeu de société format pocket type Puissance 4 et un jeu de cartes.

J’en profite pour tirer mon chapeau aux parents empruntant régulièrement le train ou l’avion avec leur progéniture. Mais comment font-ils pour se renouveler ? Et vous, comment voyagez-vous en famille ? N’hésitez pas à partager en commentaire vos astuces pour rendre les trajets plus faciles.

 

 

 

20 Replies to “Comment occuper son enfant dans le train – Conseils”

  1. Les voyages avec les kids en train, ma hantise (pareil pour l’avion).
    Je pense que c’est plus facilement quand tu voyages souvent justement, ils développent des rituels et supportent mieux le trajet ! Bref, c’est une question d’habitude je pense !

    Et merci les écrans, évidemment !

    1. Après réflexion, tu as raison Anne ; plus on voyage et plus l’organisation s’en trouve allégée. Et puis, l’âge des enfants compte beaucoup. Je ne me serais clairement pas vue prendre le train avec elle à 1 an 1/2…

  2. Tu as super bien géré Cécilia!! Bravo.
    Pour ma part on fait tout ou presque en train ou car donc à force on est habitué. Tout dépend de l’âge de l’enfant. Loulou adore le métro, le train, enfin tout ce qui roule dont c’est pratique: je prévois toujours quelque chose à manger, des cartes, un cahier d’activités, maintenant quelques livres. On regarde le paysage, on invente de jeux, on se raconte des histoires…
    Bonne semaine de vacances à vous 2!

    1. C’est ce que dit Anne dans le commentaire précédent, l’habitude joue beaucoup et tu en connais un rayon en la matière !
      Des bises Marie et à très vite 🙂

  3. Cela fait longtemps que nous n’avons pas pris l’avion en famille mais notre dernier aller-retour en train a duré 12h à l’aller et 10h au retour ! Bon, je triche, à l’aller, c’était en train de nuit et les enfants ont dormi au moins sept heures sur les douze ! On prend des jeux de société, des autocollants, des cahiers, des doudous, des petites voitures, des livres et beaucoup de bouffe ! Pareil pour nos longs trajets en voiture ! On regarde beaucoup le paysage aussi et mon côté géographe fait que j’ai toujours une carte sur laquelle je montre le parcours aux enfants.
    Profitez bien de vos vacances !

    1. Je n’ai pas osé les petites voitures mais je devrais. Sait-on jamais, ça pourrait lui plaire ! Et je te rejoins pour la bouffe : toujours en avoir beauuuuuucoup !

  4. Et bé bravo !! Moo fiston n’a encore jamais pris le train mais j’appréhende 😂. Pourtant à titre perso j’ai un merveilleux souvenir des vouages en train avec mes grands parents (heureusement parce que c’était plusieurs fois par an).

    1. Je suis sûre que tu t’en sortiras comme une chef le jour venu^^.

  5. Je note l’idée du rétroplanning ! Effectivement, l’arrêt d’un dessin animé peut conduire à la grosse colère en espace clos et blindé. Le cauchemar

    1. Le truc que l’on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi lol.

  6. Je crois que tout ça dépend tellement de l’enfant! Ici, un film marche rarement – ma 5 ans n’a pas assez d’attention pour tout regarder d’une traite sans broncher. Alors en général c’est cahiers/gommettes etc, un must ; luniimaginaire ; quelques figurines de jeux (type sylvanians ou mini-poupees) ; un jeu de cartes si on est en carré famille ; et un petit dodo si on y parvient! En général on tient le choc!

    1. Tu as raison, j’avais complètement oublié de citer la Lunii que j’avais pourtant emmenée mais que Louloutte n’a pas eu le temps d’utiliser. Je complète de suite mon article^.
      Je note les figurines de jeux, cela pourrait lui plaire en effet.

  7. Grignotages et nouvelles activités ici aussi! Pas trop d’écran, car ils sont 4 et tu imagines que nous n’avons pas une tablette pour chacun 😀 Mais aussi quelques petits jeux de société ou de cartes. Et musique pour le plus grand avec son lecteur MP4!

    1. La musique dans les oreilles : la base de tout bon voyage selon moi 😉 . Je note pour dans quelques années.

  8. La lunii est une valeur sûre aussi ici, et franchement je bénis les nouveaux Disney qui durent 90 bonnes minutes, contre à peine une heure pour les anciens 😄

    1. J’ai beau avoir rudement apprécié les 90 min de tranquillité, je t’avoue avoir été scotchée en découvrant une pareille durée pour de si jeunes enfants.

  9. Bravo à toi pour cette gestion !
    J’ai des souvenirs d’un voyage en avion avec Cracotte (2 x 6 heures) assez euh… épiques ! Pourtant j’avais préparé “The” mallette pour l’occuper (enfin je le pensais).

    1. Alors là, chapeau bas : tu m’impressionnes !

  10. Une bonne organisation et de l’anticipation, la clé de la réussite ! Bonnes vacances en L.A

    1. Merci 🙏. Ce sont des vacances soufflantes 😉😉

Laisser un commentaire