Cette nuit j’ai rêvé de…

cette-nuit-j-ai-reve

Cette nuit, j’ai rêvé de licornes munies de seringues, d’apéros dînatoires à trois heures de l’aprem, de Manu Marrant et Jean Castoxe s’enlaçant, de Roselyne acclamée aux Césars et, et, et aussi de mon auguste personne. Si si. Imagine moi seule sur une île à recenser mes innombrables talents jusqu’alors inconnus de tous (y compris de moi). Car c’est là tout l’intérêt des songes vois-tu. Rêver d’emballer Brad Pitt fait saliver sans que ça l’humidifie lui, tout comme s’imaginer vainqueur sur les poteaux de Koh-Lanta flatte l’égo sans piquer la place d’un autre (et puis tu bouffes pas en vrai les vers de coco). Bref, cette nuit j’ai rêvé.

 

Cette nuit j’ai rêvé

J’ai rêvé que je cousais une robe de bal avec cerceaux, dos nu et décolleté plongeant, le tout relevé d’une centaine de pierres précieuses délicatement brodées alors que je m’excite comme une hyène sur un chas d’aiguille pour y faire passer ce flutain de bowdel de fil. #PaieTaPatience.

J’ai rêvé d’avoir un ventre aussi plat qu’une salamandre dessiné de crunchs alors que ma fille, tête confortablement nichée sur mon ventre, me déclare aimablement qu’il est gros et qu’il y a un bébé dedans. Ce à quoi je réponds : “Non chérie, maman est juste fat”. #PaieTaBrioche.

J’ai rêvé de parcourir des milliers de kilomètres en voiture à la rencontre de paysages de folie et de contrées escarpées alors que je souffre de cinétose depuis toujours. #PaieTaViedAventurierRaté.

J’ai rêvé que je conversais brillamment avec Barack dans la langue de Shakespeare ou celle de Justin Timberlake si tu préfères alors que je suis une quiche en anglais (mais que j’y travaille !). #PaieTaMythomanie.

Et le meilleur pour la fin. J’ai rêvé que je conviais Bradley Cooper dans le hall d’un hôtel parisien cinq étoiles (tu vois que je ne me refuse rien aussi bien niveau contenu que contenant^). Une entrevue des plus glamour où je me suis vue (presque) aussi canon que son ex. Puis le réveil a sonné et le reflet de ma tronche entre deux portes m’a rappelé à quel point les songes avaient cet incroyable pouvoir de permettre toutes les audaces sans offusquer quiconque. Un peu comme un retour en enfance où tous les rêves sont permis.

Allez vas-y, raconte à Tata tes rêves les plus fantasques ou n’ayant ni queue ni tête. Que je me sente moins seule.

 

 

4 Replies to “Cette nuit j’ai rêvé de…”

  1. Moi je fais des rêves plus farfelus les uns que les autres depuis près de 40 ans!
    Par contre j’ai jamais rêvé de Bradley Cooper…vivement que ça arrive!!
    Bises Cécilia

    1. Je te le souhaite Marie car il est aussi canon en rêve qu’à la télé 😅! Des bises à toi aussi.

  2. je me souviens rarement de mes rêves, et ce sont rarement des rêves rigolos. Tu as bien de la chance de rêver tout cela !

    1. Forcément si tu te couches après 3 chapitres de polar, ça n’aide pas hein 😅.

Laisser un commentaire